Single Blog Title

This is a single blog caption
Salah el keurti épices saladin marseille
15
Juin

Découvrez Saladin : l’épicerie historique et incontournable de Marseille

À Marseille, il y a la Bonne Mère, le stade Vélodrome et les boutiques de Saladin. À l’origine de ce succès, un commerce où se mêlent charme et authenticité, installé au cœur de Noailles, quartier historique et ventre de la ville.  

Véritable institution aux côtés de la quincaillerie Maison Empereur ou l’herboristerie du Père Blaise, Saladin est connu de tous les professionnels des métiers de bouche et cuisiniers amateurs. Il faut dire que Salah El Keurti, le gérant de Saladin depuis des années, est habité par son métier. Grand voyageur, il est avide de découvertes et fasciné par la rencontre des cultures.  

C’est tout naturellement qu’il travaille depuis des dizaines d’années avec LHG ; une histoire commune faite de passion, d’amitié et de confiance réciproque.  

Salah, heureux propriétaire de Saladin, a gentiment accepté de se prêter au jeu des caméras pour une interview épicée !

Raconte-nous l’histoire de Saladin 

“J’ai commencé à travailler dans l’entreprise familiale de mon père. À l’époque, nous travaillions dans la viande.

Puis, il y a 35 ans, mon père a acheté une boutique à Noailles. La première boutique Saladin ! L’idée était alors de diversifier les produits, et c’est comme ça que nous avons commencé à vendre des épices.  

“Dès le début, nous avons travaillé avec LHG !” 

Salah, propriétaire de Saladin

J’ai commencé à travailler dans la boutique à 16 ans pour aider mon père, puis j’ai fini par racheter les parts et développer l’entreprise familiale à ma façon. Une vraie histoire de famille.

Quelques années plus tard, nous avons ouvert une deuxième boutique sur la Canebière. Et ce n’est pas fini : nous venons d’ouvrir un troisième magasin dans le 10e arrondissement à Pont-de-Vivaux, toujours dans l’épicerie fine… L’histoire ne fait que commencer !” 

Quels sont les secrets de la longévité de Saladin à Marseille ? 

“La passion. La passion du voyage, d’abord, car ce sont eux qui m’ont transmis cette passion des épices. Tout au long de ma vie, j’ai découvert mille et une cultures en voyageant : Chine, Inde, Sri-Lanka, Afrique… J’ai remarqué que l’utilisation des épices était centrale chez beaucoup de culture et c’est ce qui m’a donné envie de m’y consacrer.

Aujourd’hui, j’ai la chance de voyager grâce aux épices en rendant visite à divers producteurs exportateurs pour dégoter des produits uniques. 

Le deuxième secret, c’est la qualité de nos produits. Si je voyage autant, ce n’est pas pour rien : nous faisons attention à ce que nous achetons et mettons un point d’honneur sur la qualité de nos produits et la traçabilité des chaînes de productions avec lesquelles nous travaillons. 

Le troisième secret, c’est le fait maison. Aujourd’hui, 80% de nos mélanges sont fait maison.” 

Combien de références d’épices comptez-vous dans une boutique ? 

“ Dans chaque boutique, on compte environ 1 500 produits et de 700 à 800 références d’épices : c’est le cafoutche, la caverne d’Alibaba ! (rire)” 

boutique Saladin épices marseille grossiste
Un joyeux cafoutche, comme dirait Salah !

Quel est votre best-seller aujourd’hui ? 

C’est le Ras el hanout maison préparé par Saladin ! C’est notre mélange de 22 épices fait maison et il rencontre un franc succès. 

Et toi, as-tu une épice préférée ? 

J’aime toutes les épices ! Mais il est vrai que j’ai un petit faible pour la cardamome, à la fois douce et puissante. Elle se marie particulièrement bien avec les plats africains. 

Comment peux-tu nous décrire ta relation avec LHG ? 

Ça fait plus de 30 ans qu’on travaille ensemble avec Saladin et LHG. Il y a pour moi deux choses qui font qu’on ne s’est jamais quittés. 

La première, c’est la relation que nous entretenons avec LHG. Le courant est toujours très bien passé et la relation est facile. C’est une entreprise sérieuse et nous avons toujours pu compter sur eux. 

“LHG est un grossiste très sérieux et en 30 ans, je n’ai jamais eu un seul problème !” 

Salah

Ce qu’on aime aussi chez LHG, c’est leur large portefeuille de d’épices et d’herbes bio et leur maîtrise sur le sourcing et la transformation de leurs produits.  

Quand je travaille avec eux, je sais que je peux leur faire confiance sur la qualité des produits et c’est un confort inestimable dans l’industrie des épices et de l’herboristerie ! 

Quelles épices achètes-tu chez LHG ? 

J’achète principalement du poivre, l’offre de LHG est très riche : poivre entierpoivre vert de Sichuanpoivre sauvage de Madagascar, Poivre du Cambodge et le poivre Penja du Cameroun, entre autres.

J’achète aussi d’autres types d’épices, pour agrémenter nos mélanges ou quand je cherche un produit particulier.

—- 

Avec plus de 600 références au catalogue, toutes soigneusement sélectionnées parmi les meilleures productions aux quatre coins du monde, LHG est le partenaire naturel des magasins d’épices et professionnels des métiers de bouche partageant la même passion.  

Vous souhaitez vous aussi proposer des produits de qualité préparés dans le respect de la terre et des hommes ? Téléchargez notre catalogue : 

You are donating to : Greennature Foundation

How much would you like to donate?
$10 $20 $30
Would you like to make regular donations? I would like to make donation(s)
How many times would you like this to recur? (including this payment) *
Name *
Last Name *
Email *
Phone
Address
Additional Note
paypalstripe
Loading...